Un site, une association

Un espace d'échanges pour ne plus être seul avec sa scoliose

Avatar de l’utilisateur
Par VéroniqueM
#321111
Merci Coco :)
Ha le chocolat ... si seulement il était noir ... Mais non, moi celui que j'aime est plein de sucre et de graisse ! J'entame le sevrage, que les dieux des kilos en trop soient avec moi :paques2
Avatar de l’utilisateur
Par Nath72
#321112
Bonjour Véronique, je comprends ton besoin d'en savoir plus sur l'ostéotomie qui te concerne. Je partage l'avis de Chris sur le fait de laisser cet aspect "mécanique" de l'intervention à l'équipe médicale , qui peut encore répondre à tes questions, te rassurer sur tes doutes.
Je n'ai regardé des images de chirurgie que longtemps après mon intervention, trop déstabilisantes pour moi à l'époque .
Les derniers jours avant l'intervention sont tellement chargés en préparatifs et en émotions qu'il est nécessaire de faire des pauses , de tenter de lâcher prise pour se centrer sur soi.
Comme manger du chocolat en le laissant fondre doucement et apprécier toutes ses saveurs ! :oeufchoco
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#321127
Bonsoir Véronique

C'est une excellente idée de bien anticiper et tout préparer pour ton retour.
Mais aussi un conseil pour ces derniers moments, prends du temps pour toi, pour te détendre, faire des choses que tu aimes et voir les gens que tu aimes.

Et si tu veux avaler des kg de chocolats ne te gène pas, tu verras après pour les kilos.

:paques3
Avatar de l’utilisateur
Par GaL
#321129
Bonsoir Véronique,
Malgré ta peur, tu ne fais pas l'autruche tu prépares tout et anticipes. Je suis épatée ! Tu as des proches pour t'aider à ton retour à la maison ? Les choses se précisent, ça me semble normal que l'adrénaline monte en flêche. J'ai l'impression que ce n'est pas l'Himalaya que tu t'apprêtes à gravir, mais que c'est tout comme ! Une sacrée aventure.
Je t'envoie plein d'ondes positives.
Amicalement,
Avatar de l’utilisateur
Par VéroniqueM
#321130
Merci à toutes pour vos messages et votre soutien. Je vous avoue qu'aujourd'hui c'est difficile, le CDM m'a prévenu que mon opération a été déprogrammée. Ça y est, ils annulent toutes les opérations non urgente.
J'ai eu le chirurgien qui était désolé car il connait ma situation financière et professionnelle, il m'a dit que j'étais prioritaire et qu'il m'opèrerait dès que possible.
C'est l'ascenseur émotionnel. Dès que je me remets d'une annonce difficile, il y en a une autre qui arrive. J'ai décidé de rester tranquille ce WE et de me vider la tête pour passer le cap. Je croise maintenant les doigts pour que cela se fasse vite car je n'ai plus du tout de travail et si je commence à prendre dans mes économies cela va poser problème pour la suite.
Je suis un peu dépitée, mais ça ira mieux dans quelques jours. Je vais disparaitre sous la couette pour le WE avec mes réserves de chocolats ...
Encore merci pour le soutien et à très vite en meilleure forme.
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#321132
Bonjour Véronique

Je suis vraiment navrée de voir que ton opération est annulée et je suis de tout coeur avec toi dans ces moments si compliqués et j'espère que tout rentrera dans l'ordre le plus vite possible.

Je craignais vraiment que cela arrive, quand j'ai lu il y a 2 semaines que l'opération de Ninah était annulée, j'ai eu peur à ce moment là qu'il en soit de même pour toi. Et malheureusement mes craintes se sont confirmées.

On va croiser les doigts pour que les choses se calment et que les chirurgies puissent reprendre au plus tôt.
Tu es prioritaire, c'est normal, car il y a d'un côté ta situation financière et en même temps ton dos nécessite une prise en charge dans les meilleurs délais.

:souutien
Avatar de l’utilisateur
Par crincrin
#321134
Bonjour Véronique
de tout coeur avec roi en cette période extrêmement difficile...
Se vider la tête est une bonne idée, et n'hésites pas à revenir vers nous chercher un peu de réconfort.
En attendant, je t'envoie plein de chocolats virtuels bons pour le moral
:oeufchoco :easter1 :easter5 :paques :paques2
Avatar de l’utilisateur
Par COCO54
#321143
Bonsoir VéroniqueM

Quel coup dur en effet ! Déjà que décider de se faire opérer n'est pas chose facile, mais si en plus au dernier moment il y a annulation, je comprends parfaitement ton désarroi.

Et comme le dit si justement Chris, il y a le souci financier mais aussi le problème de ton dos qui a besoin d'être soigné ! J'espère de tout coeur que le chirurgien va pouvoir rapidement te prendre en charge.

Vide-toi bien la tête ce we. Courage !
:souutien :ondpo sans oublier quelques chocolats si besoin
Avatar de l’utilisateur
Par VéroniqueM
#321145
Merci à toutes. Après une nuit de sommeil ça va mieux... J'espère que cela pourra se faire au plus vite et dans les meilleures conditions. Je sais que c'est une situation terrible pour de nombreux malades, j'espère que nous serons bientôt débarrassé de cette pandémie et que la vie pourra reprendre pour nous tous.
Encore merci à toutes pour l'écoute et le soutien. Je dois tenir bon chez moi car il y a mon fils et qu'il est déjà pas à la fête avec sa vie de jeune homme sans école, sans amis, sans sortie .. Je ne veux pas qu'il s'inquiète en plus pour moi alors je fais de mon mieux pour ne rien laisser paraître, mais ces derniers jours ce n'était vraiment pas simple. Alors vraiment merci :coeur
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#321150
Bonjour Véronique

Pas facile de vivre cette situation et de protéger ton fils en même temps, tu es vraiment une super maman.

J'espère aussi qu'il y aura vite une possibilité pour toi. Quant aux conditions, ils ne le feront que si justement les conditions peuvent être maximum. La seule chose, c'est que les visites des proches seront surement interdites mais les soins auront la même qualité.

Il faudra néanmoins que tu te tiennes prête car si il y a une possibilité tu risques d'être prévenue très peu de temps avant.

Concernant ton activité professionnelle, n'as tu pas la possibilité de percevoir une petite aide de l'état vu que ta fermeture est dûe à la crise sanitaire ?

Je te souhaite un bon dimanche et je t'envoie tout mon soutien

:printen
Avatar de l’utilisateur
Par Rosy
#321160
oh non! même s'il fallait presque s'y attendre, je dirais, le coup est rude! après tout ce temps de préparation, tout tombe à l'eau et j'imagine ton desarroi. j'espère qeu tu auras vite fait une date qui te permettra enfin de passer à autre chose. :souutien
Avatar de l’utilisateur
Par VéroniqueM
#321179
Bonjour à toutes,
Chris, Rosy, je croise les doigts :)
Pour mon fils, je fais au mieux en mode maman louve, mais il voit bien que sa mère n'est pas à la fête et c'est déjà compliqué pour lui de gérer sa propre vie avec tous les interdits liés à la pandémie. Il a 20 ans cette année, c'est maintenant qu'il devrait vivre les meilleurs moment d'insouciance et de joie de sa vie de jeune homme. Au lieu de ça ... il a un 3ème confinement, un couvre feu, l'école à distance (et encore, il a pu être en présentiel plus souvent que ses copains car il est en BTS et les lycées sont restés ouvert) et plus de vie social en dehors du virtuel. Ça me rend malade pour lui.
Pour l'opération, une des difficultés c'est qu'il y a la pose de la sonde qui doit être faite en amont de l'ablation du matériel et pour cela il faut que l'urologue ait une date a me proposer au dernier moment .. ça complique un peu car il faut avant ça faire les tests ... enfin c'est une organisation de dingue. En gros il faut 15 jours avant pour la pose de la sonde (on peut le faire une semaine avant mais l'uro n'est pas pour car il y a toujours un risque d'infection qu'il faut avoir le temps de traiter), et avant la pose il faut faire des tests PCR, ECBU qui prennent encore 3 jours. Et tout ça en priant pour que la pose de la sonde soit possible car ce n'est pas le même hôpital, pas la même région et donc pas les mêmes règles pour les annulations d'opération. (La pose se fait sous anesthésie générale, au bloc).
Pour l'argent et les aides de l'état, j'y ai droit heureusement et c'est même ce qui m'a permis de tenir mais ça ne compense pas les pertes. Je jongle avec mes économies, du travail que j'ai pu trouver pour les 1ers mois de l'année mais là j'ai dû annuler toutes mes dates en avril avec le confinement et comme je pensais ne pas pouvoir les rattraper en mai, le travail a été donné à un autre photographe. Je comptais sur cet argent dans mes prévisions et les aides malheureusement ne tiennent pas compte de ce que je perds réellement. Je suis quand même bien contente qu'elles existent, sinon je n'aurai pas pu tenir et mes économies pour l'opération se seraient envolées il y a longtemps. La situation n'est pas encore catastrophique, mais il faut que ça aille vite car je n'ai plus du tout de travail et dans mon activité les contrats sont pris plusieurs mois à l'avance. Je croise, je croise.
Voilà pour toute cette belle galère, mais encore une fois, je sais que ce n'est pas catastrophique, que les choses vont finir par s'arranger et que c'est cette période anxiogène qui pèse si fort sur le moral. Les quelques semaines avant opération sont déjà les plus stressantes, alors actuellement, je pense que tout est vécu sur un mode encore plus fort. Carpe diem et confiance ...
Et merci encore à toutes pour vos mots encourageants, ça aide tellement de pouvoir parler et d'être entendue.

:oiseau
  • 1
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11

N'hésitez plus et faites un don à l'association !