Un site, une association

Un espace d'échanges pour ne plus être seul avec sa scoliose

Avatar de l’utilisateur
Par flars02
#314156
bonjour à tous
ma fille, ado de 14 ans, se fait opérer de sa double scoliose (60 degrés en lombaire et 68 degrés en thoracique) le 30 juin prochain à Amiens.
J'ai la chance de pouvoir rester en chambre avec elle tout au long de son hospitalisation mais j'avoue appréhender la prise en charge de sa douleur, même si je laisserai faire le personnel soignant qui sera là pour atténuer tout ça et prendre en compte sa souffrance. Moi je gérerai son moral et j'ai peur de ne pas savoir quoi lui dire, quoi faire ... Avez vous des conseils ?
merci d'avance à tous.
Avatar de l’utilisateur
Par COCO54
#314176
Bonjour Flars02

Je te souhaite la :SP5

Tu es au bon endroit pour trouver des réponses à tes interrogations. N'hésite pas à lire les histoires d'enfants/ados opérés pour avoir des renseignements ou demander des précisions.

Courage. :ondpo
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#314182
Bonsoir Flars et bienvenue sur SP

Si tu veux tu peux écrire l'histoire de ta fille dans la partie ''histoires d'adolescents'' ou elle pourra être plus lue.

Ta fille va bientôt se faire opérer et tu as des angoisses et des questions de maman, ce qui est normal.
N'hésites pas à lire les histoires d'adolescents opérés pour trouver quelques réponses à tes questions.

Tu pourras être auprès de ta fille et ainsi tu lui apporteras un gros réconfort.

Rien que de te savoir là sera important pour elle.

:prin
Avatar de l’utilisateur
Par Rosy
#314191
Bonjour Flars et :b22 ta fille a une scoliose importante et voilà que l'intervention est fixée. oui, tu as la chance de pouvoir l'accompagner et de partager cette période en restant dans sa chambre. effectivement, pour la douleur physique, le personnel médical gérera, surement grâce à la pompe à morphine au départ. psychologiquement, c'est toi qui la soutiendra et tu as peur de ne pas savoir faire. je crois tout simplement qu'il faut laisser faire ton coeur de maman, le laisser parler, les mots viendront; mais c'est surtout ta présence qui sera réconfortante auprès d'elle. tu pourras aussi lui changer les idées en lui racontant des souvenirs d'enfant, lui faire part des messages de ses amis, de sa famille,... en cas de nécessité, tu peux peut-être aussi demander si un psychologue est à l'hopital et peut la voir. mais je suis sure que tu seras à la hauteur, fais-toi confiance! :coeur :mama1

N'hésitez plus et faites un don à l'association !