Un site, une association

Un espace d'échanges pour ne plus être seul avec sa scoliose

Avatar de l’utilisateur
Par crincrin
#306197
Oui, avec le temps le corps et le corset s'apprivoisent mutuellement,
même s'il y a des hauts et des bas, mais les bénéfices récompensent bien les efforts fournis…
:print7
Avatar de l’utilisateur
Par COCO54
#306803
Un petit bonjour pour vous donner des nouvelles.

Ça fait maintenant 3 mois que je fais équipe avec mon corset. Globalement ça se passe bien. Il me reste des douleurs mais moins importantes qu'avant, ce qui me permet de ne pas recourir systématiquement aux médicaments.

Mon ventre n'est pas toujours au beau fixe, alors ces jours-là j'enlève plus rapidement mon corset en fin d'après-midi, mais il y a des jours où j'arrive à le garder plus que les 8 heures recommandées... Je me dis que ça compense.

Bonne continuation à tous .
Corinne
Avatar de l’utilisateur
Par Rosy
#306829
le corset maintient bien ton dos et du coup, tu souffres moins, c'est essentiel. continue dans cette voie.
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#306863
Bonjour Coco

Je vois qu'au bout de 3 mois tu as déjà bien apprivoisé ton corset.
Et déjà tu en éprouves des résultats bénéfiques, tu as moins de douleurs.

Tu as toujours des soucis avec ton ventre, mais tu as bien compris que c'est à toi aussi de gérer ton temps de port de corset en fonction de tes besoins et de tes douleurs. L'essentiel est d'y trouver du bien pour toi.

:fetmam1
Avatar de l’utilisateur
Par COCO54
#310680
Bonjour,
Je viens vous donner des nouvelles. Voilà, ça fait un an que je porte mon corset. Suite à ma radio EOS de contrôle, la scoliose s’est stabilisée. Pas d’opération en 2020 :topla . Les efforts paient. Je ne lâche pas la kiné :gym , je continue le corset.
Par contre, la cyphose, et surtout la lordose se sont accentuées. C’est ce qui fait que, malgré le corset, j’ai toujours un fond douloureux avec des périodes de douleurs intenses, surtout depuis septembre. Dans ces moments-là, des nuits pas simples du tout, des blocages... au point de ne pas pouvoir marcher, de quelques instants à plusieurs dizaines de minutes !!! Le temps joue aussi un rôle : le froid, l’humidité n’arrangent pas mes affaires.
Mais bon, pas d’opération pour l’instant c’est déjà ça. C’est la prochaine radio, fin de l’année, qui dira ce que l’avenir me réservera, si la stabilisation se confirme ou pas.
Voilà. Je reste positive. Merci de m’avoir lue.
Corinne
Avatar de l’utilisateur
Par crincrin
#310684
Bonjour Coco,
le corset a bien rempli son rôle côté stabilisation, un peu moins côté douleurs et blocages.
As-tu essayé de voir côté centre anti-douleur si cela pourrait t'aider ?
Espérons que l'arrivée du Printemps va aider aussi.
Bon Week-end et à bientôt
:carnSP
Avatar de l’utilisateur
Par COCO54
#310686
Bonsoir crincrin

Je n'ai absolument pas pensé au centre anti-douleur... mon médecin non plus. Je lui en parlerai quand je le verrai. Merci de l'info. Pour le moment, je jongle avec ma bouillotte, et des médicaments quand je ne supporte plus. Les exercices de kiné essaient aussi de palier à ces fichues douleurs, principalement lombaires.
Bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#310690
Le corset agit bien pour lutter contre l'évolution de la scoliose, mais les douleurs sont encore bien présentes.
J'espère qu'avec le temps elles finiront pas s'atténuer

:carna3
Avatar de l’utilisateur
Par crincrin
#310708
:carna2 Bonjour Coco,
Bonne idée de demander à ton médecin pour le centre anti-douleurs, il fera une lettre. Après, il faut souvent s'armer de patience car les prises en charge ne sont pas immédiates, et il y a souvent beaucoup de demandes. J'avais attendu 6 mois.
Comme tu as peut-être pu le lire dans mon histoire, l'intérêt du centre anti-douleur est d'aborder le sujet d'une manière différente. On se sent pris en compte "en entier", et pas seulement pour une pathologie.
Pour y pratiquer la sophrologie depuis maintenant plus de dix ans, je rencontre lors des séances des personnes complètement intolérantes aux médications anti-douleurs qui arrivent petit à petit à mieux vivre avec leurs douleurs pour certaines, voire à les soulager complètement pour d'autres. Bien sûr on est toutes et tous différents, mais à force de patience, on y trouve son compte.
Là encore, je me dis "on n'a rien à perdre et tout à gagner, pourquoi ne pas essayer ?".
Bonne journée
Crincrin :carna3

N'hésitez plus et faites un don à l'association !