Un site, une association

Un espace d'échanges pour ne plus être seul avec sa scoliose

Avatar de l’utilisateur
Par Nath72
#127880
Bonjour à toutes et tous,

Ces quelques lignes sur ma scoliose me font remonter le temps ..
Juillet 1977, à l’âge de 14 ans, ma mère constate une déviation de ma colonne vertébrale : Notre médecin de famille nous adresse à un rhumatologue qui pose le diagnostic de scoliose idiopathique à la limite maximale du traitement orthopédique : angulation dorsale de 30°et lombaire de 40°. Je suis mesurée sous toutes les coutures , qualifiée de "longiligne " et aussitôt suivie par un kinésithérapeute, un chiropracteur. Malgré mon assiduité aux multiples séances de rééducation et pratique de sport pendant mes trois années d'internat au lycée, la scoliose évolue doucement...
Décembre 2007, à l’âge de 44 ans, je ressens des douleurs quotidiennes lombaires et dans la hanche droite qui entravent ma mobilité et m’obligent à prendre des médicaments décontracturants musculaires et autres anti-inflammatoires. Les dernières radiographies de septembre 2008 montrent une importante scoliose dorso-lombaire à convexité gauche dont l’angle mesuré entre les vertèbres T9 et L4 est évalué à 55°.
Depuis avril , j'ai une ceinture de maintien que je porte pour les travaux ménagers ou bricolage.Je suis suivie depuis 2003 par un médecin ostéopathe et j'ai consulté un chirurgien orthopédique en septembre : lui me parle d'opération car mes douleurs sont provoquées par une "dislocation" ,
déplacement de deux dorsales, mais cette intervention me fait peur !
Après ces années de douleurs et ces douze derniers mois de souffrances, je vis aujourd'hui une légère accalmie.

Merci pour votre site,
Enfin, j'ose prononcer le mot de maladie pour définir ma scoliose...
Bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#127881
Bonsoir Nath et bienvenue sur SP
Lorsque ta scoliose a été détectée à l'adolescence, tu n'as été suivie que par un rhumatologue ? tu n'as pas vu de spécialiste des scolioses ? et tu n'as jamais porté de corset ?
j'ai l'impression que ton suivi à l'adolescence n'a pas été satisfaisant,
Tu avais largement dépassé le stade ou l'on met souvent un corset, en général un corset est porté à partir de 20/25°
L'orthopédiste actuellement te propose une intervention car tu as une dislocation, c'est le soucis majeur à l'age adulte qui est souvent à l'origine de l'indication d'une intervention.
si tu veux tu peux lire les histoires de quelques adultes opérées qui avait une dislocation comme Clochette, Kerfany, :bisous1
Avatar de l’utilisateur
Par marina
#127907
bonjour Nath et bienvenue
je n'ai pas été opérée donc je ne vais pas pouvoir répondre beaucoup à tes questions, mais je tiens à te souhaiter bon courage quand même...

sur le site il y a pas mal d'infos sur l'opération dans la rubrique "opération", est-ce que tu les as trouvées?
ça pourra sans doute te rassurer

en tout cas bonne chance et à bientôt pour tes nouvelles
Avatar de l’utilisateur
Par Nath72
#128006
Bonsoir,
Effectivement, je n'ai pas rencontré de spécialiste de la scoliose pendant mon adolescence à part un rhumatologue.Mes parents se sont fiés au médecin de famille. J'avais un super kiné près de mon domicile, d'ailleurs pendant les deux mois d'été 77 ma scoliose avait régressé de 2°; puis ce fut l'internat , de très bons souvenirs, sauf qu'avec le kiné près du Lycée , les séances étaient rapides ( du genre trois patients à la fois)
Toutefois, je ne veux pas l'accabler complètement car je me souviens que le port d'un corset avait été évoqué et que c'est moi qui ai refusé : l'idée de porter un corset au Lycée en internat du lundi au samedi me semblait un cap difficile à passer, je ne voulais pas être différente , déjà kiné trois fois par semaine, exercices physiques tous les soirs, près de mon lit, j'étais grande et maigre et puis à part l'aspect tordu de mon dos, cela ne me gênait pas ( aujourd'hui, j'espère que les scolioses sont dépistées plus tôt et que les spécialistes sont plus psychologues avec les ados qu'il y a trente ans...); Mes parents ont agi comme ils pouvaient, ne connaissant pas cette maladie, ils m'ont fait consulter un chiropracteur et cela m'a aidé à me stabiliser pendant quelques années

Puis je suis vite entrée dans la vie active , à 17 ans et quelques mois. la question de la scoliose est passée au second plan. Je voulais vivre "normalement" . Bon courage à tous les ados du site, pour eux, des solutions existent.. Pour moi, je lirai les histoires des personnes opérées
mais ce cheminement dans la tête me demande du temps. Merci, et j'aurai plaisir à découvrir le site et ces infos si précieuses
Avatar de l’utilisateur
Par Rosy
#128009
bonsoir nath et bienvenue à toi sur le site. on ne peut en vouloir à personne c'est sur, la scoliose à l'époque, beaucoup de parents ne connaissaient pas. aujourdh'ui, malheureusement, tu arrives à un stade où le médecin te parle d'opération. avec une dislocation, hélas, je crois qu'il n'y a pas d'autre solution mais ut pourras lire dans les histoires d'adultes opérés, que tout se passe bien. pas évident de franchir le pays, je conçois mais il te faut le temps de digérer tout cela et d'accepter petit à petit. en tout cas, ici nous te soutiendrons car nous te comprenons. :bisous
Par sylvie06
#128059
Bonjour et bienvenue sur le site
Il faut parfois du temps pour faire mûrir l'idée de l'intervention moi je ne l'ai pas eu simplement parce qu'à force de reculer pour consulter quand je suis décider je n'avais plus le choix ni le temps d'y réfléchir....
sur le forum tu pourras lire le témoignage d'adultes opérés récemment ou non ....en cliquant sur le lien ci dessous tu trouveras un message d'accueil http://www.scoliose.org/forum/viewtopic.php?t=2527
:bisous
Avatar de l’utilisateur
Par Biba
#128074
Bonjour ! Bienvenue sur le site. Je comprends qu'il te faut un peu de temps pour "t'imprégner" des histoires de scoliose dans la tête. Tu le ferras quand tu te sentiras prête, pour l'instant n'hésites pas à venir nous donner de tes nouvelles ou poser quelques questions !
Courage à toi ! Bib'bisous :bisous
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#128389
Bonsoir Nath

J'espère que tu as pu prendre connaissance du lien que t'as noté Sylvie qui t'explique un peu ce qu'est notre site internet et notre association ainsi que la différence entre les 2 et les buts de l'association :bisous1
Par sylvie06
#128712
je venais te faire un petit coucou........comme elize je ne regrette pas bien que ce fût un peu long de remonter la pente mais aujourd'hui j'ai de nouveau une vie raide mais joyeuse......et en plus j'ai plein de copines pour papoter (quand elles papotent trop je deconnecte :lol-rose ) :bisou1
Par tordu 54
#129113
Chère Nath
Merci de m'avoir adressé ton post et suis très sensible que mon histoire de tordu ait retenu ton attention. J'ai découvert "Scoliose Partage" en juillet 2008 et spontanément j'ai pensé qu'en relatant mon expérience de tordu sur le sîte, je pouvais apporter de l'espoir auprès de ceux qui s'inquiètent au fil des années sur l'évolution de la scoliose. Dans quel état serai-je quand j'aurai atteint l'âge de la retraite ? Bien entendu on rentre dans le club des " mal-partout" mais malgré mon léger handicap j'ai beaucoup voyagé et suis heureux à 78 ans de faire du "RAB".
Ma chère Nath as-tu remarqué que nous avons des points communs : un dos tordu à 54° et pour toi 55°, des gènes que tu as hérité de tes parents qui sont proches des miens - cette génération d'après guerre a su insufler le courage, car à cette époque rien n'était acquis. Félicitations, je vois que tu as adopté la voie du bricolage qui apporte des satisfactions, quel plaisir d'effectuer des travaux avec ses mains, on reste en admiration devant son chef d'oeuvre, d'ailleurs, je pense que tu dois être fière de présenter ton plafond et ta décoration.
Toutefois continue le bricolage mais avec modération.
Grosses bises le Tordu 54°
Avatar de l’utilisateur
Par musearlesienne
#130624
:bisou1 Je viens de voir ton post sur l'histoire de Zizou et je vais essayer de t'expliquer sur ton histoire ce que je ressens depuis la cinquantaine : cela va être court : rien du tout. J'ai de la chance je n'ai pas d'ostéoporose, du moins pas encore, je continue à travailler, je ne souffre pas trop....et quand c'est un peu plus dur, je me remonte le moral en me disant que je ne suis vraiment pas à plaindre!!! De temps en temps crise de sciatique, mal à la jambe droite, fatigue....mais c'est l'âge!!! Quant à ma scoliose lombaire (non greffée) elle est maintenant à 60°. Pour ma part il n'est pas du tout question que je me fasse opérer, on verra bien ce qu'il va se passer plus tard. Aucun problème vital sauf que les nerfs se coincent. Un médecin orthopédiste m'a prescris un corset que j'ai surnommé "Dupont" et qui depuis deux ans dort paisiblement dans un placard. Il me soulageait, d'un certain côté, et me créait d'autres douleurs de l'autre. Les premières j'y suis habituée, les autres je ne m'y fais pas. Donc j'ai choisi, pour ma part, le moindre mal!!! Par contre j'ai perdu 6 cm.....mais c'est l'âge!!!!! Tu as du te rendre compte que, sauf pronostic vital, je ne suis pas vraiment pour l'opération!!!! Je souhaite avoir répondu, un peu trop longuement, à ta question....en te racontant simplement mon expérience. Je répondrai volontiers à d'autres de tes questions...si je le peux. Passes de merveilleuses fêtes de Noël. Mille bisous
Par tordu 54
#131407
Merci pour la Saint Roger et tes voeux, c'est sympa - Mais que te souhaiter pour 2009, des douleurs supportables, un peu de bricolage et surtout une bonne dose de bonheur.
Grosses bises du Doyen
Avatar de l’utilisateur
Par musearlesienne
#131495
:violons Bonne année 2009 pour toi. Plein d'énergies, de bonheurs et de bonne humeur :violons
Avatar de l’utilisateur
Par Biba
#134338
Bonsoir Nath, je viens prendre de tes nouvelles et savoir si tu as pu prendre des renseignements ou si tu as d'autres questions.
A bientôt ! Bib'bisous :bisous
Avatar de l’utilisateur
Par Nath72
#134567
bonsoir Biba,

merci pour ton petit message bien sympa, c'est vrai qu'en janvier, j'ai choisi la "politique de la marmotte" ( à l'instar de Muse qui préfère l'autruche)
J'ai pris quelques jours de congés pour prendre le temps de ne rien faire, ou dormir, et...blocage des cervicales et noeuds douloureux sur les muscles de l'omoplate droit. Ce phénomène se répète et je me dis que c'est un message de mon organisme : j'appelle ça l'effet "boomerang", je dépasse mes limites, j' ignore mes douleurs et au moment où je relache la pression, les tensions sont décuplées. j'ai fini par coller sur le point sensible du muscle un petit aimant ( donné par ma podologue pour mes plantes de pieds) et ouf...
Vous connaissez cela aussi ?

Je prends des nouvelles au fil des posts, opérations ou rendez vous de chacun, moi c'est juste RV d'ostéopathe samedi.
et je découvre avec joie la nouvelle édition de Zig Zag, chouette, une mine d'informations!
Bien à vous, toutes et tous :lapin
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 53

N'hésitez plus et faites un don à l'association !