Un site, une association

Un espace d'échanges pour ne plus être seul avec sa scoliose

papiers, droits, sécu, assurances, cures thermales......
Avatar de l’utilisateur
Par odsa
#327617
Bonjour,
Suite à dossier déposé auprès de la MDPH, je viens de recevoir une notification de rejet pour motif que ma situation de correspond pas à la définition du handicap inscrite dans la loi (article L114 du code de l'action sociale et des familles). En consultant cet article sur internet, il est vrai que la scoliose n'y figure pas et pourtant d'après ce que j'ai constaté sur le site de l'association , certaines personnes ont vu leur demande acceptée.
D'après ce que je comprends, il s'agit d'un rejet pour l'attribution d'une prestation de compensation. Alors que dans mon dossier j'avais bien précisé que je sollicitais la reconnaissance du handicap et je ne demandais pas de prestations. Est-ce que c'est indissociable ?
Voici un résumé de ma situation :
En 2019, à l'âge de 55 ans, j'ai décidé de consulter un chirurgien orthopédique de moi-même pour avoir un avis sur l'évolution de la scoliose dont je suis atteinte. J'avais pourtant parlé , à mon médecin traitant, de mes inquiétudes quelques années auparavant en raison de la déformation de mon dos que je constatais et des douleurs qui en découlaient. Je commençais à me rendre compte que je suivais le même chemin que ma mère et ma grand-mère. A l'époque mon médecin m'avait juste répondu "de toutes façons on ne peut rien faire". Ce n'est qu'en 2018 qu'elle m'a prescrit une radio de mon dos à la demande d'un chiropracteur que j'avais consulté. Cette radio a révélé une scoliose lombaire de 43° + hyperlordose associée + discopathies + bascule du bassin par raccourcissement membre inf gauche de 13mm.
Je pense que je suis atteinte de scoliose de l'adulte dégénérative d'après la définition sur l'association.
Le chirurgien avait prescrit un télérachis de surveillance 2 ans après ma consultation. Je viens d'effectuer cet examen. Ma scoliose est passée à 47° ainsi qu'une lombarthrose. De plus suite à une chute ayant entraîné une fracture du poignet, j'ai passé une ostéodensitométrie qui a révélé une ostéoporose du rachis avec risque de fracture élevé et ostéopénie du col fémoral.
J'avais constitué mon dossier MDPH en début d'année donc avant de connaître l'évolution de ma scoliose de 43 à 47°. Est-ce que cela peut-être un facteur de révision de mon dossier.
Je souhaiterais avoir un avis ou conseil ou explication. Merci.
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#327626
Bonsoir Odsa et bienvenue sur SP

Si tu veux, tu peux écrire ton histoire un peu plus haut sur le forum dans les histoires d'adultes.

Concernant la MDPH, tout dépend ce que tu as demandé et tout dépend comment tu as décrit tes besoins et comment le médecin a rempli le certificat médicale.
Tu peux faire appel si tu le veux

En fait ils ne jugent pas une maladie mais un handicap, c'est à dire tes limitations dans le quotidien et donc tes besoins, quelle que soit la pathologie.

Généralement la reconnaissence de travailleur handicapté (RQTH) est accordée, certains parfois arrivent à avoir la carte de stationnemente et la carte station debout pénible
Par contre pour une invalidité avec pension là c'est beaucoup plus rare

:snow1
Avatar de l’utilisateur
Par odsa
#327644
Bonjour Chris,
merci pour ta réponse. J'ai bien indiqué que je ne cherchais pas à toucher une rente.
J'ai décrit la pénibilité au quotidien et surtout la dégradation rapide constatée. j'ai surtout spécifié que cette maladie est évolutive et qu'il était important pour moi d'avoir cette reconnaissance avant 60 ans ( avec le cas de ma mère qui a été reconnue handicapée après 60 ans ce qui a été invoqué comme refus par la MDPH lorsque j'ai sollicité des aides pour elle ). La reconnaissance de travailleur handicapé pour moi serait importante également car étant préparatrice de commande (à temps partiel) je ne sais pas si je pourrai assumer la totalité de mes fonctions jusqu'à l'âge de la retraite (qui serait 67 ans pour un taux plein).
Quant à mon médecin, je ne peux pas vraiment compter sur elle. Quand je lui ai demandé si elle pouvait remplir le dossier MDPH elle a soupiré et l'a fait à contre coeur en me décourageant sur l'issue.
Je vais écrire mon histoire très prochainement .
Je vais tenter une contestation auprès de la MDPH en apportant les éléments nouveaux (résultats dernier télérachis et ostéodensitométrie)
:jn5
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#327645
Le problème vient surement en partie de là, ton médecin n'a peut être pas rempli correctement sa partie

Par contre la MDPH statude par rapport à tes problèmes actuels et non pas sur l'éventuelle évolution

:givre
Avatar de l’utilisateur
Par christine26
#327648
Bonjour,

je crois aussi que le certificat médical n'a pas été correctement rempli...

Tu peux faire un recours mais il faudrait un nouveau certificat médical: as-tu un autre médecin qui pourrait le faire ?
As-tu un compte-rendu de radio, de spécialiste etc... que tu pourrais envoyer ?

Attention au délai du recours !
Si tu as dépassé le délai il faudra faire une nouvelle demande ...

Bon courage
Bises :SP3
Avatar de l’utilisateur
Par Vero0508
#327849
Bonjour,
j'ai quelques expériences en demande de RQTH , il est nécessaire d'avoir un dossier bien rempli par le médecin traitant et le médecin du travail, ils doivent indiquer clairement la pathologie dans ses détails mais surtout le médecin du travail doit indiquer les limitations que cela entrainent dans l'exercice de l'activité professionnelle , comme pas de port de charges lourdes excédent ..X kg, pas de gestes répétitifs ...., la RQTH est un statut qui indique qu'on ne peut pas exercer pleinement n'importe quel métier, cela permet notamment d'avoir des aménagements de poste, un accès à certains types de reclassement ou à des postes prioritaires .
Donc il faut faire un recours , voire avec le référent MDPH ce qui n'a pas convenu dans le dossier, si vous êtes en cours d'emploi, je vous conseille aussi de rencontrer un conseiller en évolution professionnelle qui peut vous aider dans ces démarches , le conseil en évolution professionnel est gratuit et peut durer jusqu'à 10h , il y a des organismes labélisés par l'état allerz sur le site : https://mon-cep.org/, vous trouverez quelqu'un a proximité .
bonne suite :jn5
Avatar de l’utilisateur
Par odsa
#328035
Bonjour et à tous et merci pour vos réponses,
je revois le chirurgien orthopédiste (qui m'a prescrit un télérachis de surveillance) début janvier. Normalement je devrais voir le médecin du travail cette année également. Je vais également suivre les conseils de Vero0508.
A bientôt
:blizzard
Avatar de l’utilisateur
Par chris
#328038
Concenrant le médecin du travail, tu peux de toi même prendre rdv quand tu le veux sans que ton employeur en soit informé en plus des visistes médicales obligatoires qui sont malheureusement de plus en plus rares (comme on manque de médecins du travail, ici c'est tous les 5 ans)

:cheminee1
Avatar de l’utilisateur
Par odsa
#328568
Merci Chris, je ne savais pas. Je vais m'en occuper. :bonne annee_5




chris a écrit :Concenrant le médecin du travail, tu peux de toi même prendre rdv quand tu le veux sans que ton employeur en soit informé en plus des visistes médicales obligatoires qui sont malheureusement de plus en plus rares (comme on manque de médecins du travail, ici c'est tous les 5 ans)

:cheminee1


Bonjour et merci de ne pas citer le message précédent afin de ne pas alourdir le forum, l'équipe des modérateurs
Avatar de l’utilisateur
Par Oriande
#329274
Bonsoir,
As-tu eu des réponses quant à tes interrogations ? La mdph attribue, au vu du dossier, un certain pourcentage au niveau de ton handicap. Tout cela dépend de tes limites au quotidien : périmètre de marche, faculté à remplir les tâches du quotidien, difficultés au niveau du travail. Ils se réfèrent à l'instant T, c'est-à-dire le moment où tu présentes ton dossier. Ils ne statuent jamais sur l'avenir.
Reviens vers nous si tu as d'autres questions, et dis-nous où tu en es
:SP3

N'hésitez plus et faites un don à l'association !